accueil voyage en ouzbékistan réserver l'appui de visa hôtels conseils de voyage témoignages contact

Coutumes et traditions

Est que vous savez que l'hospitalité bien connue en Asie, aujourd'hui reflète l'une des coutumes les plus anciens et vénérés du peuple asiatique. Dans les temps anciens, chez Ouzbeks comme chez les Tadjiks, l'hospitalité est la règle de la vie et la loi morale.

Partant pour un long voyage, le voyageur arrivait souvent dans la terre étrangère, mais il a été réconforté et réchauffé par l'espoir que, dans le village le plus proche, même dans une tente isolée, ils lui donneraient un abri, d'alimentation et le lit.

Accepter chez soi un visiteur c’est l’art, et le faite de na pas le savoir faire c’est la honte pour la famille. La coutume dit de rendre l'hospitalité, même à l'ennemi. Les Ouzbeks vivent généralement vivre dans des grandes familles, comprenant de plusieurs générations, une de ses idées principales c’est le respect envers les personnes plus agé. Il y a egalement les regles de comportement entre les femmes et les hommes. Serrer la main, c’est la règle générale seulement pour les hommes. Au cours de la poignée de main, on demande mutuellement de la santé et l'état des affaires. Les femmes sont salué par un simple coup de chapeau et la main droite au coeur.

Une fois la personne le plus agés a fait une petite prière de bons souhaits à la maison hospitalière, le propriétaire offre une tasse de thé traditionnelle, puis tous se mettent aux repas. Les traditions et les coutumes du peuple Ouzbek, ont évolué au fil des siècles par l'interaction de rituels zoroastriens de la Sogdiens et Bactriens, d'une part, et les coutumes des tribus nomades, sur les autres, les traditions islamiques et plus tard les cérémonies prescrites par le Coran.

Un rôle particulier dans la vie des Ouzbeks joue lescoutumes associées à l'éducation des enfants, le mariage, et les cérémonie funébre proches décédés. L'engagement de mariage est toujours précédée par "Fatih tui." Au jour fixé, dans la maison de la jeunes fille fiancées arrivent les visiteurs. Une fois les marieueus indiquera l'objectif de sa visite, effectuée le rite "sindirish non" - "un pain rompu" et puis on fixe le jour de votre mariage. Les parents de la jeune fille ont remis des cadeaux aux marieuses. A partir de ce moment, les jeunes sont considérés commes des fiancés.

Le mariage est dans la vie des Ouzbeks a une importance exceptionnelle et célébré très poùpeusement. Il se compose d'une série de rituels qui doivent être strictement respectés. Dans la maison de la jeune fille son futur mari reçoit une robe traditionnel pour les hommes tchapane et une callote en fil d’or. Une fois que Mulla a récité une prière et annoncé pour les mariés qu’ils sont mari et femme aux yeux d’Allah, les jeunes vont a l’Etat civil pour enregistré leur mariage officiellement. Deux cents, trois cents personnes invités c’est le fait normale pour les mariages ouzbeks. Les parents de jeune homme doivent fournir de leur part un maison ou un appartement aux jeunes marié, et les parents de la jeune fille doivent la meubler. Bien sur que ça coute cher mais ça fait partie de la tradition.

L'événement principal du mariage c’est la passage de la jeune de sa maison à la maison de son futur mari. Dans certaines régions de l'Ouzbékistan on a préservé un rituel de purification, qui remonte à la tradition zoroastrienne - le couple se soustraire au feu à trois reprises, avant que la mariée entre dans le la maison.

Le lendemain matin, après le mariage, la cérémonie de "Kelin Salom", ce qui signifie arrivée d’ une fiancée dans la famille. Les parents du marié, ses parents et amis de jeun homme la bénissent avec des cadeaux donner, et elle accueille tout le monde avec une profonde révérence.

Un événement important dans la vie des jeunes mariées comme l'apparition de bébé, accompagné d'un festin rituel »Beshik Tuyi" - ". Berceau en bois". Quarante jour après la naissance du bébé les proches de la jeune mere apportent un berceau richement orné - le berceau et tous ce que on a besoin pour un nouveau-né, ainsi que le pain traditionnel, des bonbons et des jouets. Selon la tradition, tandis que les invités s’amusent les femmes en âge font la première cérémonie d’emmailloter le bébé et le mettre dans le berceau.

La naissance d'un garçon dans la famille - une joie particulière et bienveillante. Jusqu'à ce qu'il atteigne l'âge de neuf ans il doit etre circonsi suite une ancienne rite traditionnel musulman - Khatna kilish ou Sunnat Tuyi. Avant la cérémonie, en présence des anciens de la Mahalla lire les versets du Coran, est recouvert d'une table de fête. Les anciens bénisse l'enfant, il a été présenté avec des cadeaux.

Une ligne séparée dans le code des règles de la vie des funérailles et des mémoriaux. Ainsi, après vingt jours et un an après la mort du défunt a tenu une cérémonie de commémoration du matin. Il commence immédiatement après la prière du matin, et continue une demi - deux heures. Pour le pilaf la commémoration des défunts et de lire des versets du Coran.

Tous ces événements majeurs de la famille ouzbèke passer pour la participation directe de Mahalla. Mahalla - communauté de voisinage est basée sur l'indépendance complète et l'autonomie gouvernementale dans le but de partage et de cas d'assistance mutuelle. Il s'agit d'un siècle et était à l'origine une guilde d'artisans association. Gère la communauté mahalla comité, élu par l'assemblée générale des résidents. Il s'agit, en particulier, l'appareil entre l'organisation et les mariages, les enterrements, les services commémoratifs, le rite de la circoncision.

Mahalla, dans un sens d'auto-suffisante organisation, la satisfaction des besoins urgents spirituels et physiques des citoyens. Il fonctionne salon de thé, salon de coiffure sert résidents, agit souvent mosquée du quartier. Mais le vendredi, les hommes de prière communs vont à la mosquée. Mais la mahalla n'est pas une société d'aide mutuelle juste. La communauté, il est une des compétences de surveillance et d'encadrement. Les enfants qui grandissent dans la mahalla sous la supervision de l'ensemble de la communauté et a toujours mis à respecter et obéir à leurs aînés. Ici, il est une tradition ancienne de la Mutuelle de l'Est - hashar. Méthode Hashar, qui est, le monde entier, les gens acceptent volontiers et généreusement pour aider leurs voisins de construire une maison, organiser un mariage ou un enterrement pilaf, le paysage de la zone de la rue.

Mahalla agit comme un gardien des coutumes et traditions populaires. Avec le droit de dire que les gens naissent et vivent dans mahalla. Et mahalla l'accompagne dans son dernier voyage.

Musique Ouzbek traditionnel

Musique musique ouzbèke est comme le Moyen-Orient. Elle caractérisé par des rythmes complexes qui créent un son riche mélodique. La musique est une nuance unique et variation créative, bien que les rythmes, en général, de suivre les structures de ce verset. Bon nombre des instruments ouzbeks les plus populaires ont des chaînes, telles que Rubab et Dutar. Des outils comme ceux-ci sont aussi très populaires dans d'autres parties de l'Asie centrale, du Caucase et le Moyen-Orient. L'ancienne tradition des ménestrels chant, ou bardes, était une partie importante de début de musique (et littéraire) de développement.

Musique Ouzbek est caractérisée par une variété de sujets et de genres. Chansons et pièces instrumentales, en fonction de leurs fonctions et formes d'existence peuvent être divisés en deux groupes: ceux effectués dans un certain temps et dans certaines circonstances et effectué à tout moment. Le premier groupe comprend des chansons associées à des processus douaniers du travail, des cérémonies diverses, les représentations de divertissement théâtralisées et des jeux.

Peuple Ouzbek sont connu pour ses chansons. Koshukov - la structure couplet ménages chanson avec une mélodie diapason petite, couvrant un ou deux versets du texte poétique. Un certain nombre de caractéristiques en commun avec Koshukov ont Lapar et yalla - chansons et de la structure couplet. Des airs de danse de la nature du genre fournit leur performance à l'appui de danses comiques. Lapar - une chanson-dialogue. En Khorezm chansons connues effectuées par un chanteur. Dans certaines régions, le terme - Lapar appliqué à des chansons de mariage "Ulan" (ce qui est réalisé comme un dialogue entre les hommes et les femmes). Genre yalla comprend deux sortes de musique: la mélodie d'une gamme étroite, et le solo - solo simultanément avec la danse. Les textes poétiques des chansons sont des poèmes folkloriques et les poètes professionnels de l'Orient.

Le ashula la plus développée des exemples sont essentiellement un genre de la musique professionnelle de la tradition orale. Une place particulière dans le patrimoine musical ouzbek occupent épopées - légendes épiques avec paroles-héroïque contenu. Maqoms - sont les fonds de base classique de la musique professionnelle de la tradition orale.

Les danses folkloriques d'Ouzbeks

Danser dans les différentes régions de l'Ouzbékistan diffèrent les uns des autres. Danses de la Fergana distinguer la douceur, la douceur et l'expressivité des mouvements, simple étape de glissement, mouvements originaux sur le terrain et dans un cercle. En Khorezm et à Boukhara Kairak danse avec (castagnettes).

Le développement de la peinture nationale a commencé il ya plusieurs siècles. Dans les 16-17 siècles à Bukhara et quelques autres centres urbains a connu un important succès du manuscrit et de l'art de la reliure. La décoration du manuscrit inclus la calligraphie raffinée, les performances en peintures à l'eau et des ornements minces sur les champs. Dans Samarkand, Boukhara, et surtout la montée de l'école de l'Asie centrale de miniatures.

Il a développé plusieurs styles. L'un d'eux est connecté avec les traditions de Behzod (un grand artiste du Moyen Age, le fondateur de l'une des zones de miniatures orientales).

Fast Index

Voyage

Villes de l'Ouzbékistan

Histoire

Culture et des Arts

Ouzbékistan visa

Reste


Roxana Tour offre les services suivants:
  • Commande et de réservation de l'hôtel (groupe et des commandes individuelles).
  • Réunion à l'aéroport et l'hôtel accompaning.
  • Service de transport.
  • Air réservation des billets.
  • Groupe et des programmes d'excursion individuels dans les villes de Tachkent, Samarkand, Boukhara, Khiva et toutes les autres villes de l'Ouzbékistan.
Roxana Tour propose des visites autour de délicieuses Ouzbékistan:
  • Voyages culturels et de l'histoire autour des anciennes villes de Tachkent, Samarkand, Boukhara, Khiva, Termez et d'autres..
  • Tours de pèlerinage autour des lieux sacrés dans Boukhara, Samarkand, Nourata, Tachkent..
  • Visites zoroastrisme.
  • Les séjours extrêmes: l'héli-ski, héli-embarquement, free-ride, le rafting, l'escalade, le trekking, le vélo de montagne, vélo-cheval visites, pêche, chasse.
  • Jeep-Safari Tours.
  • Camel Tours, avec une nuit au cœur du désert du Kyzyl-Koum.
  • Ornithologie (oiseaux) et entomologie (insectes) visites.


S'il vous plaît nous contacter si vous avez des questions.

Email: travel@roxanatour.com

Téléphone: +99890 176 98 83
Fax: +99871 250 25 22

Roxana Tour Co.
Usmon Nosir 128 bld 8
Tachkent,
Ouzbekistan

 

Visites en Ouzbékistan Itinéraires

Le circuit au Ouzbékistan (5 jours) Le circuit au Ouzbékistan
Le circuit au Ouzbékistan (7 jours) Le circuit au Ouzbékistan
Le circuit au Ouzbékistan (8 jours) Le circuit au Ouzbékistan
Le circuit au Ouzbékistan (9 jours) Le circuit au Ouzbékistan
Le circuit au Ouzbékistan (10 jours) Le circuit au Ouzbékistan
Le circuit au Ouzbékistan (11 jours) Le circuit au Ouzbékistan
Le circuit au Ouzbékistan (13 jours) Le circuit au Ouzbékistan
Le circuit au Ouzbékistan (14 jours) Le circuit au Ouzbékistan

Toutes les Circuits Ouzbékistan


Copyright © 2006-2012 - Roxanatour.fr - Tous droits réservés.